Shinichi Sato du Passage 53 : en quête de liberté et de sens artistique