Events

Marché de la biodiversité: 22 octobre 2011 – Le Faou organisé par Restaurateurs Pointe Bretagne et Parc naturel régional d’Armorique

Pendant la récente interview, Thierry Beauvy de Le Ruffé, un restaurateur à Brest a parlé d’un salon de la biodiversité qu’il organise en Bretagne. Voici un extrait.

Est-ce que vous pouvez expliquez un peu le salon que vous organiser ?

C’est un salon que j’organise avec le Parc Régional d’Armorique et l’Association des Restaurateurs. C’est le 22 octobre.

C’est la première fois que vous organisez cet événement?

Oui, c’est la première fois. Il y aura des animations avec des races animales, des dégustations de produits fermiers, on va montrer l’élaboration du beurre, et celle du pain aussi, avec de vieilles semences de blé. Ca va se tenir à la Commune du Faou. Aujourd’hui, c’est là que se passe le marché, derrière le parc. Ici, c’est toute la place principale du Faou; ici il y a la mairie du Faou, qui donne aussi son accord; le Parc Régional d’Armorique, qui fait la promotion des races animales; ici, il y aura un marché, et là, il y aura les partenaires de l’événement.

Il y aura également des forums: Etat des lieux de la biodiversité domestique et cultivée aujourd’hui en Bretagne. Il y aura des ateliers du goût, avec des mécanismes du goût pour déguster du gras de cochon, par exemple. Au forum, il faudra aussi éventuellement donner les solutions à la valorisation des races et de leur variété, et le rôle que ces agriculteurs-là peuvent avoir dans la restauration, dans les restaurants; car aujourd’hui, ce qu’il y a de plus important, c’est que ces produits-là retournent dans les restaurants.

Le but est donc de d’inciter ces agriculteurs à produire à nouveau, et de porter cela à la connaissance des restaurateurs, de sorte qu’un restaurateur peut prendre avec lui un agriculteur, et décider avec lui de relancer une production. C’est ce que je fais. Je dis à l’agriculteur de faire quelque chose exclusivement pour moi, je ne fais travailler que lui; on n’est donc pas obligé d’attendre.

Ce jour-là, on va réunir 250 restaurants – toutes les associations de restaurateurs en Bretagne – plus toutes les associations de producteurs représentant la biodiversité qui seront là, pour recréer les liens entre les agriculteurs et les restaurateurs. Ce que je fais moi ici, avec mon chef, Jean-Michel – on est deux ici à le faire – on peut le faire puissance 250 sur toute la Bretagne. Là, ça va se faire avec les 3 Chambres de Commerce du département, la Fédération des Producteurs en race animale et en végétal, et le Parc Régional d’Armorique. Et ça va être proposé à la région Bretagne, qui va nous soutenir, au niveau de l’agriculture et au niveau du tourisme, ce qui peut donner éventuellement une autre idée pour faire venir les gens en Bretagne pour un autre tourisme et une autre agriculture. C’est ça l’idée.

Donc c’est plus centré sur les produits, pas sur les ingrédients.

Oui, là c’est plus les éleveurs, les animaux… il y a tout! C’est une fête où il va y avoir entre 5000 et 7000 personnes.

Et d’où arrivent-elles?

On est entre Quimper et Brest. C’est la quatre voies. Faou, c’est juste en bordure, à mi-chemin entre Brest et Quimper. A mi-distance de Landerneau également. C’est au centre de tout. C’est stratégique.

la Semaine du goût du 15 au 23 octobre 2011

Le Ruffe: Brest

Pendant la récente interview, Thierry Beauvy de Le Ruffé, un restaurateur à Brest a parlé du Semaine du goût. Voici un extrait.

Quand vous dites « vache entière », qu’est-ce que ça veut dire vraiment?

Entier, 220 kg minimum. Ici, il va y avoir un boucher qui va arriver avec un camion, et il va défaire le bœuf dans le camion.  220 kg, c’est ce qu’on va vendre sur une semaine, la Semaine du goût au mois d’octobre. On va faire un bœuf entier.

Est-ce que les livraisons sont prévues?

C’est frais, c’est prévu, bien sûr. Tout cela est prévu dans le temps.

Et la prochaine fois, ce sera quand?

Là, ça va arriver pour la Semaine du goût. Pour la Semaine du goût (qui se déroule au niveau national, au mois d’octobre), on a déjà prévu notre menu. Voici le menu de la Semaine du goût, du 15 au 23 octobre, c’est pour vous. On va utiliser la graisse salée. Il va aussi y avoir un petit chou avec un bœuf armoricain. On va travailler une tarte tatin avec les pommes de l’Abbaye, dont tu as goûté le cidre. La crème fraîche, ce sera celle de la Bretonne Pie Noire – pas la Froment du Léon, cette fois-ci on va travailler la Bretonne Pie Noire.

Demain matin, le monsieur que je vais voir au marché à Kérinou fait de la Bretonne Pie Noire. Aujourd’hui, c’était la Froment du Léon, ce n’est pas pareil.

Là, on va travailler un cidre, le Royal Guillevic (tu ne l’as pas goûté), c’est le seul cidre Label Rouge en Bretagne. Il est monovariétal, la pomme s’appelle la Royal Guillevic. On va proposer cela à l’apéritif, et on va servir avec une petite émulsion de gros lait, ainsi qu’une brochette d’andouille.

Puis le petit chou, avec le bœuf armoricain à l’intérieur, et une vinaigrette Maïdi (c’est le porto français, c’est fait dans les Pyrénées). On ne va pas faire le porto, on va travailler la même chose, mais en production française. Dos de lieu jaune, croûte salée, c’est bien à goûter. Je vais demander à Christophe en cuisine de t’en préparer un petit morceau, pour que tu goûtes la cuisine mer-terre, terre-mer. Voilà, ça c’est le menu de la Semaine du goût.

 

Solidarité Japon à Lyon ~ le 23 mai 2011 avec 5 chefs lyonno-japonais


Le 23 mai 2011 à partir de 20h

Au Restaurant Rue Le Bec, 43 quai Rambaud 69002 Lyon

5 grands chefs de Lyon d’origine japonaise signeront le menu gastronomique:

  • Akira Nishigaki (L’ourson qui boit) ~ amuse-bouche
  • Katsumi Ishida (En mets fais ce qu’il te plait) ~ entree
  • Takao Takano (Takao Takano) ~ poisson
  • Sugio Yamaguchi (Rue le Bec) ~ viande
  • Tsuyoshi Arai (Au 14 février) ~ dessert

Le diner sera suivi d’une vente aux encheres (bouteilles de vin, oeuvres, estampes, japonaises de l’ecole d’Iroshige) orchestree par Georges Dos Santos (Antic Wine, Lyon)

Informations & réservation: Alfelis 09 5440 9365 ou alfelis@alfelis.com

L’integralite des fonds recoltes (100 euros le diner par personne, le produit des ventes et des dons) sera versee a La Corix0Rouge Francaise en solidarite au Japon. (Reglement a l’ordre de: Catastrophe Japon 2011 – Croix Rouge Francaise)

Le nombre de couverts est limite a 250 personnes, par table de 10 personnes.

Une réflexion au sujet de « Events »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>